Aubervilliers: En garde à vue, le mari reconnaît le meurtre de sa femme, repêchée dans le canal de l'Ourcq

FAITS DIVERS Le corps avait été découvert, lundi, dans un sac, ligoté et en position fœtale...

M.G.

— 

Le corps d'une femme, ligoté et en position foetale, a été découvert lundi dans un sac remonté à la surface du canal de l'Ourcq à Aubervilliers
Le corps d'une femme, ligoté et en position foetale, a été découvert lundi dans un sac remonté à la surface du canal de l'Ourcq à Aubervilliers — Lionel Bonaventure AFP

Un homme a été arrêté dans l’enquête sur le meurtre d’une femme, retrouvée morte dans le canal de l’Ourcq à Aubervilliers (Seine-Saint-Denis), lundi 20 avril, rapporte RTL ce vendredi.

L'AFP précise que le suspect, âgé d'une trentaine d'années, à été arrêté à Lille, dans la nuit de mercredi à jeudi. Selon les sources du Parisien, l'homme «a reconnu avoir tuée sa femme puis mise à l'endroit où elle a été retrouvée». Ligoté et en position fœtale, le corps avait été découvert lundi dans un sac remonté à la surface d'un canal à Aubervilliers, en banlieue parisienne.

Le corps de la victime ligoté et retrouvé dans un sac

Selon une source proche du dossier, le corps de la victime «était ligoté, les jambes attachées à la nuque pour mieux rentrer dans le sac». «Elle avait été placée dans un sac poubelle entièrement hermétique puis dans un sac de voyage et devait s'y trouver depuis plusieurs jours», selon cette même source.

La victime a fini par être identifiée par la police judiciaire de Bobigny. Il s'agit d'une femme de 31 ans, domiciliée à Survilliers (Val-d’Oise) était portée disparue depuis février dernier. Le corps de la victime, qui présentait des blessures au visage, avait été transporté à l'institut médico-légal de Paris mais l'autopsie pratiquée mardi n'avait pas pu déterminer les causes de sa mort.

Le parquet de Pontoise a ouvert une information judiciaire pour «homicide volontaire sur conjoint». L'homme devrait être déféré devant la justice vendredi en fin de journée et mis en examen, a précisé la source judiciaire.