Paris: Le maire du 13e arrondissement en colère après un reportage d’«Enquête exclusive»

MEDIAS Ce reportage, diffusé sur la chaîne M6 dimanche soir, décrivait l'arrondissement comme une place forte de la délinquance et du trafic de drogues…

Fabrice Pouliquen

— 

Jérôme Coumet, maire du 13e arrondissement, ici en compagnie d'Anne Hidalgo, maire de Paris.
Jérôme Coumet, maire du 13e arrondissement, ici en compagnie d'Anne Hidalgo, maire de Paris. — JOEL SAGET / AFP

Jérôme Coumet, maire du XIIIe arrondissement de Paris n’a pas du tout apprécié le «coup de pub». Dimanche soir, la chaîne M6 diffusait un reportage intitulé «Paris XIIIe: police des stups» dédié à son arrondissement. Les journalistes se sont focalisés sur les zones d’ombres de ce quartier pourtant en vogue de la capitale puisqu’il connaît une expansion immobilière.

«Des commentaires déraisonables»

Dans ce reportage, le 13e arrondissement est alors décrit comme une place forte de la délinquance et du trafic de drogues, nécessitant un dispositif policier adapté. Reportage exagéré? «Totalement, déplore Jérome Coumet interrogé par 20 Minutes.  Et je craignais ce traitement. Ces journalistes, qui n'étaient pas déplaisants, ont tourné sur près d'un an avec la police du 13e arrondissement et j'avais eu l'occasion de les rencontrer. Je leur avais dit alors que je craignais que ce reportage verse dans le sensationalisme. Cela n'a pas loupé.» 

«Le commissaire trouvait le 13e trop tranquille»

Le maire du 13e arrondissement dénonce surtout le manque de réflexion dans ce reportage «et ces commentaires déraisonnables pour allécher le spectateur. Le 13e miné par la délinquance, plaque tournante de la drogue en Île-de-France, c'est n'importe quoi.» Jérôme Coumet ne nie pas les problèmes que peut rencontrer son arrondissement. «Mais ils sont le lot de toute grande métropole. Le 13e, c'est 185.000 habitants, plus que Grenoble et pas si loin de Lille. Il ne faudrait pas l'oublier. Le plus drôle peut-être, c'est que le commissaire interrogé dans ce reportage a depuis demandé sa mutation parce qu'il trouvait le 13e trop tranquille.»

Plusieurs habitants du 13e sont aussi venus à la rescousse de leur arrondissement sur les réseaux sociaux.