Paris: Une nourrice en prison après la mort d’un bébé de cinq mois

ENQUETE Cette auxiliaire de puériculture aurait secoué l’enfant de 5 mois…

A.-L.B.

— 

Illustration d'une assistance maternelle avec des enfants.
Illustration d'une assistance maternelle avec des enfants. — 20 MINUTES

Une auxiliaire de puériculture, placée en garde à vue mi-mars après le malaise d'un nourrisson dans une crèche de la ville de Paris, a été placée en détention provisoire à la prison de Fleury-Mérogis (Essonne), rapporte Le Parisien ce mardi. Le bébé âgé de 5 mois, gravement blessé à la tête, était décédé le 12 mars.

Cette femme de 38 ans, qui travaillait depuis huit ans dans la crèche municipale Lacépède (Ve arrondissement), a été incarcérée à l'issue de sa mise en examen pour des faits de violences volontaires sur mineur de moins 15 ans. Elle est soupçonnée d'avoir secoué l’enfant.

Enquête administrative lancée

L'assistance maternelle aurait affirmé au cours de son audition que le jour du drame, elle a rattrapé par le bras l’enfant qui tombait. Elle l’aurait ensuite secoué pour lui faire reprendre conscience, précise le quotidien. Inconscient et victime d’un arrêt cardiaque, l’enfant a été transporté à l’hôpital mais a finalement succombé.

Lever le tabou du bébé secoué

Une enquête administrative de la mairie de Paris a été lancée et devrait rendre ses conclusions d’ici quelques jours.