Seine-Saint-Denis: Au volant d'une Porsche, ils foncent sur un policier et lui arrachent un doigt

FAITS DIVERS Le chauffard et son passager ont été interpellés près de la porte de Pantin...

M.G. avec AFP

— 

Illustration police nationale.
Illustration police nationale. — Vincent Wartner/20 Minutes

Un policier de 26 ans a été hospitalisé dans un état grave, ce jeudi, après avoir été renversé par le conducteur d'une Porsche qui souhaitait échapper à un contrôle de police à Bondy (Seine-Saint-Denis), a-t-on appris de sources concordantes. Le conducteur et le passager de la voiture, âgés de 21 ans et 25 ans, ont été interpellés quelques minutes après les faits, après avoir tenté de prendre la fuite. Ils ont été placés en garde à vue.

Les chauffards ont été repérés vers 4h30 du matin, au volant d'une Porsche Cayenne, près de la porte de la Villette, à Paris. «Ils roulaient à vive allure et s'amusaient à faire des zigzags», a raconté une source policière. Un équipage de police a alors décidé de les prendre en chasse afin de les contrôler «mais ils sont partis en trombe» sur le périphérique, puis en direction de l'A3, a précisé cette source.

Un autre policier a «tout juste eu le temps de s'écarter»

L'équipage de police les a finalement retrouvés alors qu'ils étaient arrêtés à une sortie de l'autoroute, à Bondy. Deux des trois agents sont descendus de leur voiture mais la Porsche «a redémarré et leur a foncé dessus», a précisé une source proche de l'affaire.

Dans le choc, la portière du véhicule de police a été arrachée et l'un des policiers a été renversé. Il «a eu le doigt arraché», a raconté cette source. Le deuxième policier, alerté par le cri, a «tout juste eu le temps de s'écarter».

Le policier blessé, qui souffre également d'une fracture à la jambe, a été hospitalisé à Bagnolet. «Il risque de perdre son doigt», précise Sébastien Bailly, du syndicat de policiers Alliance, qui estime que les deux fonctionnaires «auraient pu y passer».

Le chauffard, déjà connu des services de police, a été interpellé avec son passager près de la porte de Pantin, dix minutes après l'accident. Ils ont été tous deux placés en garde à vue dans les locaux de la sûreté territoriale de Seine-saint-Denis.