Paris: De moins en moins d'incivilités dans les transports en commun?

ETUDE Un voyageur a été confronté en moyenne à 75 incivilités sur l'année écoulée...

R.L.

— 

Les usagers du métro à Paris
Les usagers du métro à Paris — Miguel Medina AFP

Rentrer avant la sortie des voyageurs, bousculer sans s'excuser... Autant de désagréments qui seraient en baisse. En effet, selon la quatrième édition de l'observatoire des incivilités dans les transports en commun franciliens, publiée par la RATP et dévoilée par le Parisien ce lundi, la baisse des incivilités semble se confirmer, alors qu'une nouvelle campagne de sensibilisation démarre aujourd'hui.

De plus en plus de bavards qui crient au téléphone

Globalement, la proportion des incivilités diminue de deux points en un an. Ils sont tout de même 95% en avoir subi (97% l'an dernier) au cours du mois précédant le sondage, mentionne le quotidien. La fréquence des incivilités reste, elle, stable. Un voyageur a été confronté en moyenne à 75 incivilités sur l'année écoulée.

Dans le détail, trois incivilités sont en baisse. Moins de personnes laissent leur journal sur un siège (-19%), rentrent dans la rame sans laisser les autres voyageurs sortir (-5%) ou encore bousculent sans s'excuser (-2%). Selon cette étude, le nombre de ceux qui restent à gauche dans l'escalator ou de ceux qui restent assis sur le strapontin quand le métro est bondé, est stable. Enfin, la palme de l'incivilité la plus constatée, revient cette année aux bavards qui crient au téléphone, note le Parisien. C'est même l'incivilité qui progresse le plus (+9%) devant le fait de manger dans la rame.

Etude réalisée par TNS-Sofres du 12 au 22 janvier, auprès d'un échantillon représentatif de 1.485 voyageurs franciliens.