Tour Montparnasse: Le dispositif de désenfumage ne respecte plus la réglementation

SÉCURITÉ Depuis au moins trois semaines, les moteurs de ces gaines permettant de souffler de l’air pur en cas d’incendie ne se déclenchent plus automatiquement…

R.L.

— 

La Tour Montparnasse, le 14 février 2014 à Paris
La Tour Montparnasse, le 14 février 2014 à Paris — Ludovic Marin AFP

Selon les informations du Figaro, les gaines servant dans la Tour Montparnasse à enlever la fumée en cas de feu ne respectent plus le règlement en vigueur dans les gratte-ciels. Ce qui présente donc un risque important si un incendie se déclenche dans ce célèbre immeuble parisien qui comptabilise 5.000 salariés.

En cause, l’amiante

D’après le site Internet du quotidien, depuis au moins trois semaines, les moteurs de ces gaines permettant de souffler de l’air pur en cas d’incendie ne se déclenchent plus automatiquement contrairement à ce que prévoient les normes. Il faut une intervention manuelle pour les faire redémarrer. Trigion, la société en charge de la sécurité incendie dans l’immeuble, l’a reconnu dans une note datée du 18 février que Le Figaro s’est procurée.

Principale cause de ce dysfonctionnement: l’amiante. En effet, à l’occasion du DTA (diagnostic technique amiante) commandé par la préfecture en mai 2014 à la suite d’une énième pollution dans cet immeuble, la présence dans les gaines de désenfumage de ce matériau cancérigène a été constatée comme l’avait révélé Le Figaro. Cela signifie qu’au lieu de souffler de l’air pur, les moteurs de ces gaines vont envoyer de l’air pollué avec de l’amiante. Pour limiter ce risque de pollution, Trigion a adopté une activation manuelle du système.