Seine-Saint-Denis: Un homme se noie en voulant échapper à la police

FAITS DIVERS Se sentant repéré, le suspect a pris la fuite à pied et a été poursuivi «sur plusieurs centaines de mètres», a précisé le parquet de Bobigny...

20 Minutes avec AFP

— 

Le 26 février 2015. Illustration de la police lyonnaise.ELSNER FABRICE/SIPA/1503021649
Le 26 février 2015. Illustration de la police lyonnaise.ELSNER FABRICE/SIPA/1503021649 — SIPA

Un homme d'une trentaine d'années s'est noyé mercredi matin après avoir sauté dans le canal de l'Ourcq à Bondy en Seine-Saint-Denis, en tentant d'échapper à des policiers qui le soupçonnaient d'un vol, a-t-on appris de sources concordantes.

«Sur plusieurs centaines de mètres»

Aux environs de 5h du matin, les policiers ont tenté d'interpeller cet homme, soupçonné d'avoir fracturé une fenêtre de voiture pour voler ce qui se trouvait à l'intérieur, à proximité d'un pont qui enjambe le canal de l'Ourcq, ont relaté plusieurs sources policières et une source judiciaire.

Se sentant repéré, le suspect a pris la fuite à pied et a été poursuivi «sur plusieurs centaines de mètres», a précisé le parquet de Bobigny. Les policiers étaient à «plusieurs dizaines de mètres derrière lui» lorsqu'il a plongé dans l'eau pour tenter de leur échapper, ont affirmé les sources policières.

Les forces de l'ordre expliquent avoir alors appelé les secours. Les pompiers et la brigade fluviale retrouveront le corps plusieurs dizaines de minutes plus tard.

«Décédé peu après»

L'homme n'était «pas cliniquement mort» lorsqu'il a été repêché, mais «est décédé peu après», a précisé une source proche de l'enquête. Il n'avait pas de papiers sur lui, mais son téléphone portable pourrait permettre de l'identifier, a-t-elle ajouté.

Une autopsie doit être pratiquée mercredi dans la journée pour déterminer avec certitude les causes de la mort.