Cop 21 à Paris : La région Ile-de-France se met aussi en marche

RECHAUFFEMENT Après Anne Hidalgo, Jean-Paul Huchon a présenté ce mardi son programme d’actions avant la conférence sur le climat …

Fabrice Pouliquen

— 

Des manifestants lors de la marche pour le climat à Paris, le 21 septembre 2014.
Des manifestants lors de la marche pour le climat à Paris, le 21 septembre 2014. — Thomas Padilla/AP/SIPA

40.000 congressistes, des dizaines de chefs d’Etat et de gouvernement et la volonté de peser sur l’avenir de la planète… Du 30 novembre au 11 décembre, Paris et Le Bourget vont accueillir la Conférence climat (Cop 21). Anne Hidalgo, la maire PS de Paris qui a présenté la semaine dernière les actions qu’elle compte mettre en place en amont de cette Cop21, n’est pas la seule à se préparer à ce grand rendez-vous. Ce mardi matin, Jean-Paul Huchon, président PS du conseil régional d'Ile-de-France, et Corinne Rufet, sa vice-présidente en charge de l’environnement, ont eux aussi lancé leur programme d’action. «Il s’articulera autour de deux objectifs, précise Corinne Rufet. Il s’agira tout d’abord de mobiliser les différents acteurs de la région Ile-de-France. Mais il s’agira aussi de porter des solutions durables dans les négociations climatiques qui se tiendront dans cette Cop 21.»

Une répétition avec des lycéens

Le programme d’action veut faire la part belle à la jeunesse. Cela commencera le 6 mai, au lycée du Bourget (Seine-Saint-Denis) avec une simulation de la Cop 21 par 400 lycéens issus de 14 établissements franciliens. Ces derniers simuleront la position argumentée des pays qui participeront à la conférence fin 2015, l’Australie n’ayant, par exemple, pas les mêmes intérêts à défendre que la France ou le Malawi. Le programme des Journées régionales pour le climat (JRC) se poursuit également et sera lui aussi l’occasion de sensibiliser les Franciliens aux thématiques qu’abordera la Cop 21. Dix de ces JRC sont encore à venir. Notamment le 4 mai avec un temps fort intitulé: «Cop 21 J-200: 200 décideurs s’engagent pour le climat».

Pour apporter des solutions durables «made in Ile-de-France», Jean-Paul Huchon a rappelé l’existence d’un fonds de 2 millions d’euros destiné à financer des projets de mobilisation citoyenne autour de la Cop 21. «Il s’adresse à toutes les associations, fondations ou sociétés coopératives désireuses de porter un projet en lien avec la Cop 21», précise le président du conseil régional. Lui-même est d’ailleurs actif au sein de Métropolis, l’organisation des grandes métropoles mondiales de plus de 1 million d’habitants, qu’il préside. Au sein de cette instance, Jean-Paul Huchon veut proposer la création d’un fonds vert international destiné aux collectivités. Il serait alimenté par les pays les plus industrialisés et profiterait aux pays en voie de développement.