Interpellations après les heurts à Draveil Une permanence UMP vandalisée Mobilisation contre l'expulsion de lycéens

©2006 20 minutes

— 

Faits divers

Cinq jeunes soupçonnés

d'avoir participé

à des échauffourées samedi à Draveil (91) ont été interpellés hier matin et placés en garde

à vue. Connus des services de police, ils ont partiellement reconnu les faits. Trois policiers avaient été blessés à la suite d'un contrôle routier, dont l'un par un coup de couteau.

La permanence

de Pierre Lellouche, député UMP

du 9e, a subi

« deux intrusions

en 24 heures »,

lundi et mardi.

Le parlementaire

a écrit au maire de Paris pour dénoncer le « tour préoccupant qu'a pris la campagne présidentielle ».

immigration

A l'appel du Réseau éducation

sans frontières,

près de deux cents personnes ont manifesté hier devant la préfecture de Bobigny (93) pour demander

la régularisation

de seize lycéens majeurs et sans papiers qui ont reçu fin mars une obligation de quitter le territoire français.