Seine-Saint-Denis: Huit personnes écrouées dans un trafic de faux papiers

FAITS DIVERS Un local «tout équipé» a été découvert à Epinay-sur-Seine, dans lequel 87 faux passeports et 13.000 euros ont été saisis...

M.G. avec AFP

— 

Google Maps d'Epinay-sur-Seine (Seine-Saint-Denis).
Google Maps d'Epinay-sur-Seine (Seine-Saint-Denis). — Capture Google Maps

Huit personnes soupçonnées d'avoir fabriqué des faux documents d'identité pour une filière d'immigration clandestine à Épinay-sur-Seine (Seine-Saint-Denis) ont été interpellées et placées sous mandat de dépôt, a indiqué ce jeudi la préfecture de police de Paris (PP).

Âgées de 30 à 50 ans, elles sont suspectées d'appartenir à un «réseau de faussaires congolais» qui établissait des documents administratifs - passeports, cartes nationales d'identité et permis de conduire - destinés à être vendus à des clandestins, explique la PP dans un communiqué.

15.000 faus documents découverts

Les investigations, menées depuis mi-janvier par la Direction des renseignements de la préfecture de police (DRPP), ont conduit à la découverte d'un local «tout équipé» à Epinay-sur-Seine, au nord de la capitale, ainsi qu'à la saisie de 87 faux passeports et 13.000 euros, précise le communiqué.

Dans ce local, les enquêteurs ont mis la main sur du matériel «très spécifique»: machines à écrire, tampons encreurs, documents authentiques vierges, ordinateurs, disques durs, imprimantes ainsi qu'un appareil pour plastifier des documents, décrit la PP.

Dans l'ordinateur des faussaires, 15.000 faux documents ont en outre été découverts.