JO 2024 à Paris: Les Français votent pour selon un sondage

SPORT Bernard Lepasset présente cette semaine son étude d'opportunité sur la faisabilité des JO à Paris ren 2024...

O. G. avec AFP

— 

La maire de Paris, Anne Hidalgo, photographiée le 29 janvier 2015
La maire de Paris, Anne Hidalgo, photographiée le 29 janvier 2015 — Nicolas Tucat AFP

Après une passe d'armes entre François Hollande, favorable à la tenue des JO en France et Anne Hidalgo, une maire de Paris plus prudente, les Français semblent convaincus que recevoir la compétition sportive internationale serait une bonne nouvelle pour la France. Une très large majorité de Français, 73%, se dit en faveur de l'organisation des jeux Olympiques d'été 2024 à Paris, révèle mardi un sondage* de l'Institut CSA pour Direct Matin. Sur ces partisans des JO, 29% se disent même «tout à fait favorables». Cet engouement est encore plus marqué chez les Franciliens qui soutiennent à 76% la tenue des Jeux à Paris, 36% y étant «tout à fait» favorables.

>> Paris: Les clés du match entre Exposition universelle 2025 et JO 2024

Moins populaire que les JO 2012

Ces chiffres, publiés à deux jours de la présentation par Bernard Lapasset, président du Comité français du sport international (CFSI), sur la faisabilité et l'opportunité d'une candidature aux jeux Olympiques, sont toutefois en net recul par rapport au même sondage, effectué en juin 2005, pour les JO-2012. A cette date, 87% des Français et 83% des habitants de la Région parisienne se disaient en faveur des JO-2012. Mais c'était à quelques semaines de l'élection, finalement favorable à Londres, le dossier parisien était alors très structuré alors qu'il n'est aujourd'hui qu'un projet.

>> Retrouvez l'interview de Bernard Lepasset sur les JO à Paris en 2024

Le sondage CSA révèle par ailleurs que le soutien aux JO décroît avec l'âge. Il est de 88% chez les 18-24 ans, de 61% seulement chez les plus de 65 ans. Les femmes, à 70%, soutiennent Paris-2024 un peu moins que les hommes (75%).

>> JO 2024 : La mairie décidera si Paris est candidate d'ici juin

* Ce sondage a été mené par téléphone sur un échantillon de 1010 personnes, les 2 et 3 février selon la méthode des quotas.