Plan anti-pollution: Paris a ses quatre premiers camions-bennes électriques

POLITIQUE Ils circuleront dans les 10e, 15e et 18e arrondissements, contribuant à réduire la part du diésel en ville…

Fabrice Pouliquen

— 

Un des quatre camions-bennes récemment achetés par le groupe Pizzarno, place  Jean-Poulmarch dans le 10e arrondissement de Paris, le 2 février 2015.
Un des quatre camions-bennes récemment achetés par le groupe Pizzarno, place Jean-Poulmarch dans le 10e arrondissement de Paris, le 2 février 2015. — F. Pouliquen / 20 Minutes

C’est un autre volet du plan antipollution que présentera Anne Hidalgo au prochain conseil de Paris lundi 9 février. Moins médiatique certes que la décision d’interdire de Paris intramuros les cars et camions les plus polluants au 1er juillet 2015. Mais tout de même, ce lundi après-midi, Mao Peninou, adjoint à la mairie en charge de la propreté, a lancé la mise en service de quatre camions-bennes électriques. Tous propriétés du groupe Pizzorno Environnement qui s’occupe de la collecte des déchets dans le 10e, 15e et 18e arrondissements.

Une première phase de test

C’est dans ces trois arrondissements que circuleront ces quatre bennes électriques, totalement silencieuses. « Il y en aura pour le 10e et une autre pour le 18e opérationnelles dès à présent, et deux dans le 15e arrondissement d’ici à la fin du mois de février », indique-t-on à Pizzorno Environnement. Ces bennes, d’une capacité de 27 tonnes, sont rechargeables en sept heures mais l’installation prévue d’une borne de recharge rapide sur le site parisien de Pizzorno devrait faire baisser nettement ce délai. « Et ces camions ont sept heures d’autonomie, ce qui correspond à deux tournées », précise-t-on à Pizzorno Environnement.

Il s’agit d’une première phase de test qui pourrait être étendu à l’avenir, le groupe Pizzorno ayant une flotte de 80 camions-bennes à Paris. «C’est le premier groupe intervenant dans la collecte des déchets à Paris à s’équiper de la sorte, note Mao Peninou. Mais nous suivrons les autres de près sur cette thématique, le but étant d’arriver à zéro véhicule diésel d’ici à 2020.»

180 nouveaux points de recharge électrique en déploiement
Il n’y a pas que sur les bennes électriques que Paris entend avancer. Ce lundi après-midi toujours, Christophe Najdovski, adjoint d’Anne Hidalgo en charge des transports, a aussi annoncé le déploiement de 180 nouveaux points de recharge pour véhicules électriques à Paris accessibles aux véhicules particuliers. La capitale en compte déjà 500. Ces 180 nouvelles bornes seront installées sur des emplacements de livraisons. Dans le lot, 120 seront des points de recharge accélérée qui permettent de recharger son véhicule en moins de vingt minutes.