Ile-de-France: Les routiers bloquent le péage de Saint-Arnoult

CIRCULATION La CFDT Transports a maintenu son «appel à la mobilisation» pour les salariés du transport routier...

W.M. avec AFP

— 

Manifestation de routiers au péage de Saint-Arnoult, le 18 décembre 2014.
Manifestation de routiers au péage de Saint-Arnoult, le 18 décembre 2014. — AFP

Ils sont prêts à y passer la nuit. Gilets orange fluo sur le dos, bonnet de père Noël clignotant sur la tête et drapeaux à la main, quelque 300 manifestants de la CFDT Transports bloquaient jeudi dans la soirée la circulation des poids-lourds au péage de Saint-Arnoult (Yvelines), sur l'A10 à l'ouest de Paris.

Arrivés au péage vers 20h, les manifestants ont empêché de passer plusieurs dizaines de poids-lourds dans les deux sens. Stationnés sur des files de plusieurs centaines de mètres, certains camions klaxonnaient pour manifester leur mécontentement.

 

 

Le marché de Rungis ciblé

Le premier syndicat de la profession avait appelé vendredi dernier les salariés à bloquer des routes et des entrepôts en région parisienne, pour peser sur les négociations salariales dans les transports. Le marché de Rungis avait été cité comme une cible probable des manifestants.

La CFDT s'était dite prête à lever son mouvement en cas de négociation rapide «et surtout sérieuse» avec le patronat, une main tendue qui n'a visiblement pas abouti.

«Impacter l'économie»

«Au vu de l'absence d'évolution de la position patronale, la CFDT Route confirme son appel à la mobilisation des salariés du transport routier», expliquait-elle jeudi dans un communiqué.

La fédération «appelle donc à la mise en place de blocage(s) en Ile-de-France visant à impacter l'économie», a-t-elle ajouté.