Le nouveau plan d'exposition au bruit de l'aéroport de Roissy validé

NUISANCES Les préfets des cinq départements concernés par les nuisances de l'aéroport Roissy-Charles-de-Gaulle...

©2007 20 minutes

— 

Les préfets des cinq départements concernés par les nuisances de l'aéroport Roissy-Charles-de-Gaulle ont validé, mardi soir par arrêté, la révision du plan d'exposition au bruit (PEB), réglementant les constructions aux abords de l'aéroport. Ce plan fixe les indices sonores limites pour chaque zone de bruit. Les préfets intègrent également les deux réserves émises par la commission d'enquête, qui avait rendu le 7 mars un avis favorable à ce PEB révisé. Ainsi, ils prévoient qu'une nouvelle révision du document soit engagée dès que Roissy aura atteint 600 000 mouvements (atterrissages et décollages) par an, ou si l'évolution des prévisions de mouvements, qui doivent être réalisées en 2012, diverge de plus de 5 % du scénario actuellement inscrit au PEB.Le plan, rédigé par la direction générale de l'aviation civile, a pour rôle de limiter dans les dix ou quinze ans à venir les constructions dans 127 communes situées à proximité de Roissy (essentiellement dans le Val-d'Oise, en Seine-et-Marne et en Seine-Saint-Denis).