Paris: Ils vendaient des faux passeports dans l’arrière-boutique

FAITS DIVERS Une officine a été démantelée dans un commerce de vente de produits africains…

William Molinié

— 

Des faux documents, un ordinateur et des clés USB ont été saisis au cours des perquisitions dans une boutique africaine du 18e à Paris.
Des faux documents, un ordinateur et des clés USB ont été saisis au cours des perquisitions dans une boutique africaine du 18e à Paris. — Police Nationale

Leur commerce de vente de produits africains dans le 18e arrondissement de Paris leur servait de vitrine pour vendre des faux passeports. Deux individus, qui ont été interpellés lundi, vont être présentés à un magistrat parisien ce mercredi pour avoir vendu dans l’arrière-boutique de leur commerce des passeports contrefaits, a appris 20 Minutes de source policière.

L’enquête remonte à quelques semaines. C’est la préfecture de Cergy qui a informé la direction départementale de la police aux frontières (DDPAF) du Val-d’Oise qu’un ressortissant congolais qui voulait renouveler son titre de séjour était en possession d’un faux passeport.

Soixantaine de faux documents

En garde à vue, l’homme a indiqué qu’il avait acheté le document 300 euros dans une boutique africaine du 18e. Au cours des perquisitions, les policiers ont découvert plusieurs ordinateurs, des clés USB et une soixantaine de faux documents.

Un autre circuit parallèle au Congo de documents d'identité a aussi été mis en évidence.