Mystérieuse chute du pont Alexandre III

FAIT DIVERS Victor, 26 ans, est aujourd’hui dans un état critique après sa chute du pont Alexandre III (8e), samedi matin...

Magali Gruet

— 

Victor, 26 ans, a chuté samedi matin du pont Alexandre III (8e).
Victor, 26 ans, a chuté samedi matin du pont Alexandre III (8e). — S. ORTOLA / 20 MINUTES

Victor, 26 ans, est aujourd’hui dans un état critique après sa chute du pont Alexandre III (8e), samedi matin. La police judiciaire, qui a ouvert une enquête, se demande si quelqu’un ne l’aurait pas aidé à tomber. Selon nos informations, c’est vers 4 h que ce jeune homme, agent immobilier, « joyeux luron, pas bagarreur », sort de la boîte de nuit le Showcase, qui se situe juste en dessous du pont. Il vient d’y passer une soirée fortement alcoolisée avec quatre amis. Il récupère ses affaires au vestiaire, et monte sur le pont, pour une raison inconnue. A 4 h 37, son corps s’écrase, à deux mètres du videur de l’établissement. Victor souffre de multiples fractures, mais ses jours ne sont pas en danger. « Il a une chance inouïe de ne pas avoir été tué », témoigne l’officier de police chargé de l’enquête. Transporté à l’hôpital, le fémur, la hanche, le poignet, le thorax, l’épaule, lamâchoire et des dents cassés, il a subi plusieurs opérations, mais ne « se souvient de rien, le choc a été trop violent », rapporte l’officier qui l’a interrogé. Des témoins assurent l’avoir vu en compagnie de plusieurs personnes, en haut du pont, quelques minutes avant de tomber. Celles-ci ont disparu sans laisser de trace. Christophe, un ami qui l’accompagnait ce soir-là, n’en revient pas. « Si ça m’arrivait, je n’aurais pas l’idée de me barrer, à moins que je n’ai quelque chose à me reprocher. » Christophe avaitperdu Victor de vue depuis 4 h, et pensait que son ami était rentré chez lui, ou « avec une fille. Il n’avait pas froid aux yeux. » Son téléphone portable est examiné,mais la police cherche d’autres témoins. Ils peuvent contacter le 01 53 77 62 20.