Valérie Pécresse sur le passe Navigo: «Hier Jean-Paul Huchon parlait de 70 euros, aujourd’hui il parle de 85 euros»

TRANSPORT La présidente du groupe UMP au conseil régional d’Île-de-France dénonce «les improvisations» de Jean-Paul Huchon, président de la région, en ce qui concerne le prix des transports...

Fabrice Pouliquen

— 

Valérie Pécresse le 7 novembre 2013.
Valérie Pécresse le 7 novembre 2013. — WITT/SIPA

Le prochain conseil du Syndicat des transports d’Île-de-France (Stif), prévu le 10 décembre, soumettra au vote une hausse générale du prix des transports en île-de-France pour le 1er janvier 2015 afin de faire face à une augmentation de la TVA de 7% à 10% pour les transports en commun. En moyenne, cette augmentation serait de 3%. Le ticket t+, vendu à l’unité passerait de 1,70 à 1,80€. Des hausses sont aussi prévues pour le Passe navigo [voir tableau ci dessous]. Juste après l’annonce pour fin 2015 d’un passe navigo unique à 70€, cette hausse envisagée témoigne «de l’improvisation totale de la région en matière de politique tarifaire des transports», estime Valérie Pécresse, présidente du groupe UMP au conseil régional d’Île-de-France.

 

Le prochain conseil du Stif soumettra au vote une hausse des tarifs pour le 1er janvier 2015 envisagée pour faire face à une augmentation de la TVA de 7% à 10% pour les transports en commun. - Capture d'écran / document du Stif

Cette nouvelle augmentation est celle de trop?

C’est la septième hausse depuis 2010 alors que la qualité de service ne cesse de se dégrader. Surtout on ne comprend plus rien à la politique tarifaire de Jean-Paul Huchon (président du conseil régional) en matière de transports. La semaine dernière, il nous annonce un Passe Navigo à tarif unique à 70€ et huit jours plus tard, il propose une augmentation des tarifs de plus de 3% en moyenne au premier janvier 2015. C’est 100 millions d’euros supplémentaires pris dans la poche des Franciliens. Et l’augmentation touchera tout le monde, y compris les abonnés de la zone 1 à 5, ceux qui paient le plus cher pour un service qui laisse à désirer. Leur passe Navigo mensuel passera ainsi de 113,20€ à 116,50€. C’est de l’improvisation totale.

Mais si, in fine, tous les usagers se retrouvent à payer 70€ leur Passe navigo unique mensuel… C’est une bonne nouvelle, non?

Hier Jean-Paul Huchon parlait de 70€, aujourd’hui il parle de 85€. Ce Passe Navigo unique est un projet démagogique et un cadeau empoisonné pour les Franciliens. Le projet coûtera 550 millions [le Conseil régional parle de 400 millions et les Verts de 350 millions]. Les entreprises en paieront 210 millions via la hausse du versement transport. Qui paiera le reste? Car il faudra bien un jour payer la facture. Si ce ne sont pas les usagers, ce seront les contribuables. Au final ce sera une hausse d’impôts et une baisse des investissements alors que l’urgence est de rénover le réseau et les trains.

Quelle serait alors pour vous une bonne politique tarifaire pour les transports en Île-de-France?

Il faudrait déjà s’intéresser aux vraies attentes des Franciliens. Nos transports en Île-de-France sont vétustes, ils ne cessent de se dégrader et les usagers sont au bord de la crise de nerfs. La Fédération nationale des usagers des transports (Fnaut) d’Île-de-France l’a très bien dit la semaine dernière : ils ne veulent pas une baisse des tarifs, ils veulent une amélioration de la qualité de service. Les usagers ont bien compris l’arnaque du Pass Navigo à tarif unique. Le constat est simple aujourd’hui: nous avons besoin d’argent pour les transports. Il faut rénover le réseau existant, ajouter de nouvelles rames et il faut plus de bus… Au regard de ces enjeux, le Passe Navigo à tarif unique à 70€ est un mirage.