Paris: Cinq bons plans pour des fêtes sans prise de tête

PRATIQUE Le mois de décembre ayant sonné, «20 Minutes» vous a concocté cinq bonnes idées pour aborder cadeaux et fêtes de Noël sans stress…

Oihana Gabriel

— 

Un grand sapin de noël devant Notre-Dame de Paris.
Un grand sapin de noël devant Notre-Dame de Paris. — SIPA

Le compte à rebours avant le 24 décembre est lancé. Selon un sondage YouGov pour 20 Minutes 1 Français sur 5 (20,4%) reconnaît être «plus stressé» en période de Noël que pendant le reste de l’année. 20 Minutes aide les Parisiens à anticiper pour éviter le rush des fêtes…

Louer un sapin. Oublié, le sapin sans épine qui pourrit sur la chaussée en janvier. La start-up parisienne Treezmas invite ses clients à opter pour un noël écolo en louant un sapin. Enfin en «l’adoptant». Vous commandez un arbre prénommé Arnord, Camille, Léon sur internet et ce dernier vous est livré en pot, depuis le Morvan, avec une liste de conseils pour soigner votre sapin. Après les fêtes, l'arbre repartira par la même voie chez un agriculteur ou un pépiniériste partenaire pour continuer sa croissance en pot s'il est encore petit, pour être replanté en terre s'il est déjà grand. Coût: entre 64 et 119 euros. Et au cas où l’arbre aurait mal vécu les fêtes au chaud, il est recyclé en copeaux de bois ou valorisé en biogaz.

Bien cacher les cadeaux de noël. La société allemande Spaceways, qui a débarqué à Paris en septembre, espère vous épargner le drame des enfants qui découvrent les cadeaux dans l’armoire. Pour maintenir la magie de noël même dans un appartement parisien minuscule, la société de stockage propose de dissimuler les cadeaux dans leurs entrepôts. En clair, le client commande une ou plusieurs boîtes de 67 litres, que l’entreprise vient chercher. Et il suffit de prévenir de la date et l’heure du retour des présents sur internet avant le 21 décembre. Et pour ses premières fêtes, Spaceways offre la première boîte gratuitement et une promotion permet de stocker pour 3 euros par boîte au lieu de 6 euros jusqu’à noël.

Acheter des jouets solidaires. C’est l’histoire du train qui avait perdu un wagon, de la voiture sans roue et du pompier playmobil sans son camion. Ces compères retrouvent une nouvelle vie de jouet grâce à Rejoué. Les membres de cette association réassemblent, retapent, repeignent des jouets donnés afin de les revendre dans leur boutique à Montparnasse (14e). Des cadeaux écolos et à petit prix pour gâter les plus jeunes sans se ruiner.  

Le repas d’un traiteur livré chez soi. Pour éviter de piquer du nez avant les cadeaux pour cause de surmenage en cuisine le soir du réveillon, quantité de sites proposent de déléguer la question gastronomie. Les Petites casseroles ont concocté un «menu des merveilles» original avec crumble au foie gras, gratin de homard au cognac et fondant choco-marron… Attention tout de même, la facture peut s’avérer salée avec un menu autour de 42 euros par personne. De son côté, Idbuffet présente trois menus de noël différents, à 28, 34 et 39 euros. Et si vous saturez du dîner assis avec dinde aux marrons, le site décline ses repas avec un buffet et autres cocktails.

Réserver un baby-sitter pour le Nouvel an. Cette année, vous pourriez préférer la fiesta déguisée avec champagne plutôt que la tisane-et-au-lit avec les enfants. Le site nounou-top.fr conseille aux parents fêtards de s’y prendre tôt pour réserver une baby-sitter grâce à un outil de recherche spécial nouvel an. Et le site de se targuer de proposer des tarifs concurrentiels: entre 11 et 17 euros de l’heure à Paris alors que pour cette soirée, le baby-sitting peut revenir quatre fois plus cher. Mais c'est aux clients de négocier avec les baby-sitters disponibles la prestation pour le 31.