Les PSA veulent l'aide d'Aulnay

GREVE Quelque 250 ouvriers de l'usine PSA Peugeot Citroën d'Aulnay-sous-Bois (Seine-Saint-Denis), en grève depuis un mois...

©2006 20 minutes

— 

Quelque 250 ouvriers de l'usine PSA Peugeot Citroën d'Aulnay-sous-Bois (Seine-Saint-Denis), en grève depuis un mois pour des hausses  de salaire, ont manifesté hier devant la mairie d'Aulnay. Eprouvés par les retenues sur leurs salaires, ils demandent à la municipalité de les soutenir financièrement. « PSA verse à la mairie une taxe professionnelle importante. Cette taxe, c'est nous qui la produisons », estime un délégué CGT.Le maire nous a écoutés, sans rien promettre d'autre que d'étudier au cas par cas les situations », a expliqué Salah, qui menait la délégation « On l'a prévenu que nous ne toucherons que 200 € ce mois-ci », a-t-il ajouté. Selon la CGT, des maires PC (La Courneuve, Aubervilliers, Blanc-Mesnil, Pierrefitte) de Seine-Saint-Denis ont accepté de soutenir financièrement les ouvriers de leur commune.