Le PCF interpelle Raffarin sur les Roms

© 20 minutes

— 

Les élus communistes d’Ile-de-France souhaitent être reçus par le Premier ministre et le ministre des Affaires étrangères pour leur exposer une série de propositions concernant les 5 000 Roms qui circulent en France, dont la moitié squattent des terrains en banlieue parisienne et sont régulièrement l’objet d’expulsions. Les élus réclament une politique de « solidarité locale, nationale et européenne ». « En expulsant ces familles, le gouvernement ne respecte pas la dignité humaine et ne résout rien, estime Francis Parny, vice-président du conseil régional. Les Roms expulsés des terrains vont s’installer ailleurs et ceux renvoyés en Roumanie reviennent. » Les élus communistes demandent que le statut de réfugiés soit accordé à ces Roms pour leur ouvrir des droits et qu’un « fonds national d’aide » soit ouvert, « pour éviter que les collectivités locales ne supportent tout le poids de la solidarité ».