Puteaux : L'élection de Gérard Brazon, seul élu FN, a été annulée

POLITIQUE Gérard Brazon n’est plus élu FN à la mairie de Puteaux. Son élection a été annulée pour liste irrégulière…

20 Minutes avec AFP

— 

Google Maps de la ville de Puteaux (Hauts-de-Seine).
Google Maps de la ville de Puteaux (Hauts-de-Seine). — Google Maps

La justice a annulé l'élection de l'unique conseiller municipal Front national de Puteaux (Hauts-de-Seine), parce qu'il avait inscrit sur sa liste un homme qui nie avoir donné son accord.

Le recours avait été déposé par une ancienne conseillère municipale de la ville, Marie-Sophie Mozziconacci (DVD), dont la liste avait été invalidée par le préfet des Hauts-de-Seine avant le scrutin de mars, au motif que l'un de ses co-listiers figurait déjà sur la liste du FN.

Une analyse graphologique de sa signature pour prouver sa bonne foi

Or, ce dernier conteste avoir donné son accord pour apparaître sur la liste du parti de Marine Le Pen, qui a recueilli près de 6% des voix. Il a fourni au tribunal plusieurs attestations antérieures à l'élection ainsi qu'une analyse graphologique de sa signature pour prouver sa bonne foi.

Le tribunal administratif de Cergy-Pontoise a considéré que la présence involontaire de cet homme sur la liste FN était "une manœuvre", qui "a altéré les résultats du scrutin et permis la proclamation du candidat figurant en tête d'une liste irrégulièrement constituée". Il a ainsi annulé l'élection de cet élu FN, Gérard Brazon.

Pas d’annulation totale de l’élection

Le tribunal a en revanche rejeté la demande d'annulation totale de l'élection: les conseillers municipaux de Puteaux, dirigé par le maire UMP, Joëlle Ceccaldi-Raynaud, siégeront à 42 au lieu de 43. Les parties concernées ont un mois pour faire appel.