«Quelques milliers de foyers» isolés en Ile-de-France

INTERNET «Le territoire est couvert par l'ADSL à 99,9 %. Mais il est très compliqué de s'occuper du 0,1 % qui reste.» Jean-Baptiste Roger, conseiller nouvelles technologies de la région, estime à « quelques milliers » le nombre de foyers privés de haut débi...

©2006 20 minutes

— 

« Le territoire est couvert par l'ADSL à 99,9 %. Mais il est très compliqué de s'occuper du 0,1 % qui reste. » Jean-Baptiste Roger, conseiller nouvelles technologies de la région, estime à « quelques milliers » le nombre de foyers privés de haut débit en Ile-de-France. Il parle de « grappes d'habitants », dans des lieux « très encaissés », « loin de tout ». Les plus mal lotis ? Les résidents de Seine-et-Marne, « en bordure d'Oise et d'Aisne », ceux « du Vexin, dans le Val-d'Oise »,  ceux « de la région de Fontainebleau, dans le sud de l'Essonne » ainsi que « quelques franges » des Yvelines. Pour ces « poches non éclairées par Internet », Jean-Baptiste Roger tente de convaincre France Télécom de déployer ses infrastructures. « Et si on voit qu'ils traînent la patte, on imagine des solutions alternatives type WiMAX. C'est une solution bancale par rapport au haut débit, mais c'est déjà ça. »

M. G.

Le prix de l'abonnement au WiMAX variera selon le nombre d'opérateurs agissant sur le réseau. Si un seul est intéressé, les prix risquent d'être élevés. La région espère donc en convaincre au moins deux afin de faire jouer la concurrence.