Les jardins sur les murs, comme ici à la gare du Nord, est le projet qui a reçu le plus de votes, lors du budget participatif, révélé ce jeudi 2 octobre 2014.
Les jardins sur les murs, comme ici à la gare du Nord, est le projet qui a reçu le plus de votes, lors du budget participatif, révélé ce jeudi 2 octobre 2014. — JPDN/SIPA

FINANCES

Budget participatif: Les Parisiens ont voté pour «la végétalisation et le rapport à la nature»

Les projets «cultiver dans les écoles» et «les jardins sur les murs» arrivent en tête du vote...

Les Parisiens ont fait leur choix. Appelés à se prononcer dans le cadre du premier budget participatif de la ville, ils ont placé «les jardins sur les murs» en tête (21.319 votes), juste devant «cultiver dans les écoles» (20.302 votes), comme l'a révélé Anne Hidalgo, ce jeudi matin. La maire de Paris a souligné que les Parisiens avaient pour l'essentiel retenu «des projets qui concernent la végétalisation et le rapport à la nature».

 

Parmi les quinze projets proposés, cinq devaient initialement être retenus. Ils sont finalement neuf, avec également «la reconquête urbaine» (18.579 votes), «trier ses déchets au plus près» (17.198 votes), «coworking étudiants-entrepreneurs» (14.542 votes), «des kiosques pour faire la fête» ( 14.056 votes), «rendre la rue aux enfants» (13.140 votes), «sport urbain en liberté» (10.544 votes) et «les œuvres d’art investissent la rue» (8.734 votes).

«Ces neuf projets seront inscrits au budget 2015 de la ville de Paris qui sera voté en décembre, précise Pauline Véron, adjointe à la maire chargée de la démocratie locale et la participation citoyenne. Ils seront mis en chantier en 2015.» Combien de murs végétalisés? Combien de potager dans les écoles? Combien d'espaces de coworking? Les détails ne sont pas encore connus, dit Anne Hidalgo : «Des concertations seront menées à la mairie de Paris, en interne, pour étudier la mise en place de ces projets». «21.562 Parisiens nous ont laissé leurs coordonnées pour être informé du suivi de ces projets», précise Pauline Véron. 

 

C'est dans le 20e qu'on a le plus voté

Au total, 40.745 personnes se sont exprimées lors de ce vote, qui s'est déroulé sur une semaine jusqu'au 1er octobre. Ils sont 24.002 à avoir voté par Internet et 16.743 à l'avoir fait dans l'une des 180 urnes disposées à Paris (mairies d'arrondissement, espaces publics, urnes mobiles...).

Au petit jeu de l'arrondissement qui s'est le plus mobilisé, c'est le 20e qui décroche la première place avec 4.382 votants, devant le 11e (3.577), le 18e (3.502) ou encore le 12e (3.488). Quant aux 3e et 4e arrondissements, «ils enregistrent le plus fort taux de participation au regard de leur nombre d'habitants», signale Pauline Véron.

Aux Parisiens de soumettre leurs projets l'an prochain

Reste à savoir si ce chiffre de 40.745 votants constitue un bon score. «Cela représente 2% des Parisiens, indique François Guichard, directeur du service «démocratie, citoyens et territoires» à la ville de Paris. L'objectif était de dépasser au moins les 1%.» «Mais au regard des premières expériences de budgets participatifs menés par d'autres grandes villes mondiales, nous pouvons être satisfaits, note Anne Hidalgo. Il n'y avait que 3.000 votants la première fois à Lisbonne et 13.000 à New-York.»

A confirmer l'an prochain pour la deuxième édition du budget participatif. L'enveloppe annoncée sera plus importante avec 71 millions d'euros de budget à dépenser. Cette fois-ci, les Parisiens soumettront eux-mêmes leurs projets. «Un site internet dédié sera ouvert en janvier pour récolter les idées, explique François Guichard. Le vote devrait intervenir soit en juin, soit en septembre.»