Paris: Une élue UMP propose de classer les toits de la capitale au patrimoine de l'Unesco

URBANISME La maire du 9e arrondissement suggère une candidature pour que les toits de Paris soient classés comme patrimoine mondial de l'Unesco...

O. G.

— 

Paris le 03 avril 2013. Installation par Alain Passard le chef legumier de l'Arpege d'un jardin potager de 150m2 sur les toits du palais de Tokyo a quelques pas de la Tour Eiffel. espaces verts. Operation BMW a l'occasion de la presentation des nouvelles voitures electriques BMW i.
Paris le 03 avril 2013. Installation par Alain Passard le chef legumier de l'Arpege d'un jardin potager de 150m2 sur les toits du palais de Tokyo a quelques pas de la Tour Eiffel. espaces verts. Operation BMW a l'occasion de la presentation des nouvelles voitures electriques BMW i. — A. GELEBART / 20 MINUTES

La poésie et le romantisme de Paris tiennent en partie à ses toits. Après le succès public des rooftops pendant l'été, c'est à présent les conseillers de Paris qui vont prendre de la hauteur et réfléchir au devenir des toits de Paris.

Des bars et piscines sur les toits

Des toitures de zinc, qui dessinent une continuité au paysage de la capitale, ont attiré l'attention de la maire du 9e arrondissement, Delphine Bürkli (UMP). Lors du conseil de Paris de lundi, l'élue va déposer un vœu pour que l'exécutif présente la candidature des toits de Paris au patrimoine mondial de l'Unesco. La maire et plusieurs élus UMP mettent en avant dans leur vœu «la nécessité de développer une stratégie patrimoniale sur les toits de Paris», «l’intérêt touristique» et «l’intérêt de développer les usages sur les toits des bâtiments neufs (restaurants, bars, piscines, points de vue…) afin de mettre en valeur ce paysage urbain». Deuxième demande: les élus de l'opposition espèrent qu'un groupe de travail, visant à définir une stratégie patrimoniale à appliquer, voie le jour.

>> Retrouvez notre portrait de Delphine Bürkli

Végétaliser les toits

La maire de Paris s'était engagée dans son programme de campagne à verdir les toits. Plus précisément, elle souhaite que 100 hectares de toitures et de façades seront végétalisés dont 30% seront consacrés à la production de fruits et de légumes. Et que les jardins sur les toits soient rendus accessibles. Mais cet objectif concernerait les toits plats de la capitale.

>> Est-ce dangereux de manger ce qu'on cultive sur les toits?