Il prend rendez-vous pour sauter

— 

 
  —

Il avait tout prévu. Mercredi, un jeune homme de 27 ans a pris contact avec l'entreprise qui gère la terrasse panoramique de la tour Montparnasse, à Paris. Au téléphone, le photographe a parlé de réaliser un reportage pour «La Vie», pour lequel il travaillait depuis trois ans. Il ne s'est pas rendu sur place immédiatement, et a reporté son rendez-vous au jeudi matin, a appris 20minutes.fr.

Il passe grâce à sa carte de presse


Jeudi, les responsable du site touristique qui l'ont reçu l'ont trouvé cohérent dans sa démarche. Après une visite du 56e étage, entièrement vitré, il a demandé à se rendre sur la terrasse panoramique, située au 59e niveau.

Des garde-corps assez haut empêchant les prises de vue, le jeune homme a pu bénéficier de l'autorisation accordée aux journalistes. Escorté d'un pompier, il a ainsi accédé au 58e étage de la tour, réservé à l'entretien. Trompant la vigilance du surveillant, c'est de là qu'il s'est jeté dans le vide.

200 mètres de chute

Son corps s'est écrasé 200 mètres plus bas sur le toit du centre commercial situé au pied de la tour. Le commissariat du 15e arrondissement a été chargé de l'enquête.

Le dernier suicide du haut de la tour Montparnasse recensé par l'AFP remonte au 30 août 1991 lorsqu'un homme s'était jeté du 59e étage après avoir escaladé les importantes protections anti-suicides. La terrasse, qui accueille 500.000 visiteurs par an, est placée sous surveillance permanente. Les gardiens sont spécifiquement formés pour repérer les personnes fragiles.