Budget Participatif : Les Parisiens auront le choix entre 15 projets

FINANCES Anne Hidalgo donne ce lundi le coup d’envoi du premier budget participatif tenté à Paris. Les Parisiens vont pouvoir décider comment dépenser 20 millions d’euros…

Fabrice Pouliquen

— 

L'un des projets en lice consiste à végétaliser une quarantaine  de murs de la capitale.
L'un des projets en lice consiste à végétaliser une quarantaine de murs de la capitale. — MIGUEL MEDINA / AFP

Des potagers pédagogiques dans les écoles, des tentes d’Indiens dans des parcs ou des déchetteries ambulantes pour recueillir les petits encombrants? A quoi seriez-vous prêt à dépenser une partie du budget de la ville?

Cette question n’a rien d’un jeu. Ce lundi, Anne Hidalgo donne le coup d’envoi à son «budget participatif». Le principe? Laisser les Parisiens décider eux-mêmes de ce qu’il faut faire de 5 % du budget d’investissement de la ville. Soit 426 millions d’euros sur six ans. Une enveloppe de 20 millions d’euros et quinze projets sont en jeu pour cette première édition. Du 24 septembre au 1er octobre, les Parisiens seront invités à hiérarchiser les projets qu’ils estiment prioritaires. Les cinq qui remporteront le plus de voix seront mis en œuvre dès 2015. Le vote se fera par internet sur un site dédié. Mais des urnes seront également installées dans les mairies d’arrondissement pour un vote papier.

>> Les quinze idées dévoilées par Le Journal du dimanche:

- "Cultiver dans les écoles", projet d’implantation de jardins pédagogiques dans les écoles.

- "Rendre la rue aux enfants" qui projette d’arrêter épisodiquement la circulation, à l’aide de barrières repliables, dans vingtaine de rues et d’y installer des jeux pour enfants.

- "Des tipis et des bougies" projet qui consiste en l’acquisition de 100 tentes d’Indiens à réserver dans les parcs de la ville.

- La création d’une plate-forme interactive avec les collections des 14 musées de la ville.

- Un projet d’installation d’œuvres d’art dans la rue.

- La végétalisation d’une quarantaine de murs parisiens.

- La rénovation des 33 kiosques à musiques de Paris.

- La création de deux piscines découvertes éphémères de 25 m.

- L’installation d’agrès et de parcours sportifs dans l’espace public.

- L’achat de dix déchetteries ambulantes pour recueillir les petits encombrants.

- Un écran géant mobile de 30m² pour diffuser des films en plein air.

- La transformation de passages sous le périphérique grâce à des interventions artistiques.

- Développer le réseau d’espaces de coworking pour les étudiants et entrepreneurs.

- Rénover et développer des jeux en tout genre dans les jardins parisiens.

- Repenser les portes d’entrées dans la capitale au moyen de quatre interventions artistiques.