Incendie tragique à Montreuil, feu de taille à Paris

© 20 minutes

— 

Le quartier de l’Opéra est resté partiellement bouclé, hier matin. Un incendie au rez-de-chaussée d’un immeuble de la rue Scribe (9e), juste derrière le palais Garnier, a entraîné l’intervention d’une centaine de sapeurs-pompiers. Aucun blessé, mais une trentaine de personnes évacuées dans les étages supérieurs grâce à deux grandes échelles. Le feu, dont l’origine n’avait, hier, toujours pas été déterminée, se serait déclenché vers 9 heures 30, dans la réserve du magasin Tati, spécialisé dans les parfums, robes, costumes et accessoires de mariage. Dans la nuit de mercredi à jeudi, 70 autres pompiers de Paris ont dû intervenir sur un autre incendie de taille, à Montreuil. Plus tragique, puisqu’il a causé le décès de deux personnes, dont l’âge et l’identité n’ont pas été communiqués. La première est morte carbonisée, la seconde après s’être jetée par sa fenêtre pour tenter d’échapper aux flammes. Cet autre feu s’est déclaré dans un immeuble quasi abandonné et partiellement squatté, peu après 4 heures du matin. Une explosion aurait précédé le sinistre, selon une riveraine. Lors de leur intervention, les pompiers ont évacué trois blessés graves, intoxiqués ou brûlés, et trois personnes plus légèrement touchées. Ils auraient sauvé quatre autre occupants cernés par les flammes. Dans cette seconde affaire, c’est la brigade criminelle qui a été chargée de l’enquête. V. C. et G. M.

délabrement La mairie de Montreuil cherchait à acquérir lot par lot l’immeuble où deux personnes sont mortes, la nuit dernière. Les riverains avaient dénoncé dans une pétition son état de délabrement.