Pour Yves Contassot, Hidalgo «a eu tort» de promettre la stabilité des impôts

BUDGET Il manque 400 millions d'euros à la Mairie de Paris pour boucler son budget 2014...

20 Minutes avec AFP

— 

Yves Contassot, conseiller de Paris EELV, a critiqué la maire de Paris.
Yves Contassot, conseiller de Paris EELV, a critiqué la maire de Paris. — NICOLAS MESSYASZ/SIPA

Le conseiller de Paris EELV Yves Contassot a estimé lundi que la maire de Paris Anne Hidalgo (PS) avait «eu tort» de s’engager pendant la campagne à ne pas augmenter les impôts des Parisiens.

«Anne Hidalgo a eu tort de dire qu’elle ne toucherait pas à la fiscalité. Je pense qu’il ne faut jamais dire "c’est tout ou rien", il faut regarder ce que sont les besoins, et en fonction de cela ne pas s’interdire de faire des ajustements», a affirmé l’écologiste sur l’antenne de France Bleu 107.1 «A un moment, s’il y a une réalité il faut en tenir compte», a-t-il ajouté, en évoquant un ajustement de la taxe d’habitation ou de la contribution foncière des entreprises.

«Supprimer les dépenses inutiles»

Toutefois, il faudra au préalable «supprimer les dépenses inutiles»: renoncer aux «grands projets qui n’ont aucun sens» -comme l’agrandissement du stade de tennis de Roland-Garros, et réduire le «train de vie» des élus, en supprimant par exemple les voitures de fonction des maires d’arrondissement. La maire de Paris a affirmé récemment qu’il lui manquait 400 millions d’euros pour boucler son budget 2014. Selon la Ville, diverses pistes sont étudiées pour combler ce trou: hausse de la taxe de séjour acquittée par les touristes, hausse du tarif du stationnement résidentiel, limitation de la progression de la masse salariale, modification de la grille tarifaire des services municipaux.