Une manne intéressante pour les promoteurs et municipalités

©2006 20 minutes

— 

Dans l'Essonne, les zones d'implantation susceptibles d'accueillir des parcs éoliens se situent toutes au sud du département. Dans la zone géographique de la Beauce, qui s'étend sur l'Eure-et-Loir, premier producteur national, les vents sont en effet très favorables aux éoliennes. Une dizaine de communes se sont déclarées prêtes à en accueillir. « Le projet le plus avancé se situe à Pussay, où trois éoliennes sont prévues », explique le sous-préfet d'Etampes, Seymour Morsy. « Pour les autres villes, nous n'en sommes qu'au stade du souhait ou du préprojet. » La taxe professionnelle annuelle de 20 000 euros par pylône semble motiver bien des élus. Mais pour être retenues, les municipalités doivent consulter leurs voisines. Et il est difficile de mettre tout le monde d'accord. Les promoteurs aussi se montrent motivés, puisque EDF achète l'énergie éolienne à environ trois fois le prix du marché. A ce jour, une douzaine d'entre eux ont signé la charte protégeant les habitants d'implantations abusives ou anarchiques.

Une éolienne produit en moyenne de 1,5 à 2 mégawatts par an, et peut alimenter jusqu'à 2 400 foyers, hors chauffage. Le coût d'implantation d'une éolienne est estimé à un million d'euros.