Offre dopée dans le marché des vélos ?

CONCURRENCE Clear Channel semble décidé à ne pas laisser filer JCDecaux avec le marché des panneaux publicitaires et des vélos en libre-service.

©2006 20 minutes

— 

 
  — no credit

Clear Channel semble décidé à ne pas laisser filer JCDecaux avec le marché des panneaux publicitaires et des vélos en libre-service à Paris. Lundi, la commission d'appel d'offres de la Ville de Paris a désigné le candidat français lauréat de ce marché, portant sur l'exploitation de 1 628 panneaux publicitaires et d'un parc de vélos en libre-service (lire 20 Minutes du 30 janvier). Clear Channel était pourtant sorti vainqueur du premier concours, annulé en novembre à la suite d'un recours de JCDecaux concernant une erreur de formulation. « Clear Channel s'étonne d'un tel retournement de situation dans des délais aussi courts » et a « décidé d'étudier de près les conditions d'attribution du marché ».

Entre le premier et le second appel d'offres, JCDecaux a sérieusement revu sa copie. Alors que Clear Channel proposait une prime de 10 millions d'euros en plus de la redevance annuelle de 2 millions d'euros demandée par la Ville de Paris, le français n'apportait qu'un supplément symbolique de 10 e. Dans le deuxième appel d'offres, sa prime avait sensiblement grimpé : 15 millions d'euros.

Sur la question des cycles, la Mairie exigeait au moins 6 600 vélos et 600 stations, à installer avant fin 2007. JCDecaux a promis 20 600 vélos et 1 451 stations, dont 14 100 vél-os et 1 000 stations d'ici à l'été. Clear Channel n'offrait que 14 030 vélos et 1 000 stations pour la fin décembre. Mais ce dernier s'étonne encore de la promesse de son concurrent, « alors que le concessionnaire du réseau urbain électrique a précisé qu'il ne serait en mesure de réaliser que 270 raccordements électriques avant le 15 juillet ». Etonnant, en effet.

M. Bosredon

C'est une filiale de JCDecaux qui a remporté le marché. Intitulée Somupi, elle est détenue à 67 % par Decaux et à 33 % par Publicis. Clear Channel était associé à France Télécom, EDF et Vinci Park.