Xavier Kergall: «Seuls les chefs d'entreprise peuvent donner l'impulsion»

©2006 20 minutes

— 

Xavier Kergall

Fondateur de l'opération Conseils d'entrepreneurs.

La première édition de Conseils d'entrepreneurs se déroule aujourd'hui à l'Hôtel de ville. Cent chefs d'entreprise conseilleront mille futurs créateurs franciliens. A quels besoins répond cette opération ?

Contrairement au Salon des entrepreneurs*, qui s'adresse à ceux qui ont une idée assez précise de ce qu'ils veulent créer, nous toucherons les « pré-porteurs de projet » : 60 % des inscrits ont envie de créer une entreprise mais ne savent pas laquelle.

Quel est le profil de ces porteurs de projets ?

Il y a une moitié de chômeurs – nous ne pensions pas qu'ils seraient si nombreux. Un tiers sont des salariés du secteur privé, 10 % des étudiants, et il y a même 5 % de fonctionnaires...

Dans quels secteurs souhaitent-ils monter leur boîte ?

On constate une forte demande pour le commerce, alors que ce secteur ne marche pas très fort. Je conseille aux créateurs de se lancer dans un secteur où ils ont une compétence, comme l'artisanat. Les services à la personne rencontrent aussi une forte attractivité, et ça tombe bien, car il y a de gros besoins.

Pourquoi mobiliser des patrons ?

Parce qu'eux seuls peuvent donner l'impulsion à ceux qui ont la fibre de l'entreprise. Il est paradoxal qu'en 2006, deux millions de Français disent avoir envie de créer leur boîte et que seuls 233 000 passent à l'acte, dont 28 500 à Paris.

Recueilli par S. C.

*Du 31 janvier au 2 février au Palais des Congrès.

www.conseilsdentrepreneurs.com