Les Parisiens veulent s'aligner sur les accords de Kyoto

©2006 20 minutes

— 

Un livre blanc pour donner le feu vert à la lutte contre le réchauffement climatique. Rédigé par les Parisiens et présenté hier par la Ville, il est le point de départ du plan climat de Paris, qui doit être présenté au Conseil en juillet. Il est censé s'aligner sur les accords de Kyoto, imposant de réduire par quatre les émissions de gaz à effet de serre d'ici à 2050. Anne Hidalgo, première adjointe (PS), s'est satisfaite de cet « essai de démocratie participative ».

Energie et bâtiment Un « plan Marshall » devrait réduire les 27 % de gaz à effet de serre dus au chauffage et à la production d'eau chaude à Paris. La Ville veut développer le solaire, la géothermie et l'énergie tirée des déchets. « Nous voulons même diviser par dix les gaz à effet de serre pour la ZAC Rungis et avoir une émission nulle pour les futures constructions des Batignolles », annonce Yves Contassot, adjoint (Verts) à l'Environnement.

Le transport Les propositions des Parisiens vont dans le sens de la politique actuelle de la Ville, se félicite la Mairie : réduire la part de la voiture individuelle et donner la priorité aux transports collectifs. La marche à pied, le vélo ou les rollers seront aussi favorisés en créant de nouvelles voies et un Code de la rue. Les véhicules Diesel de livraison devront installer un filtre à particules. Une journée du climat pourrait voir le jour.

William Molinié