Pont des Arts: La disparition des cadenas inquiète les internautes

INSOLITE Une photo montrant les services de la Ville enlevant ces «preuves d’amour» du célèbre pont parisien a été postée ce jeudi sur Twitter et a provoqué de nombreux commentaires…

Jerome Comin

— 

Une balustrade a été remplacée jeudi 10 avril 2014 sur le Pont des Arts à Paris.
Une balustrade a été remplacée jeudi 10 avril 2014 sur le Pont des Arts à Paris. — Fabrice Pouliquen

Certains cadenas du Ponts des Arts ont pris la clé des champs ce jeudi. La Mairie de Paris a procédé à l’enlèvement d’une des grilles de la balustrade du fameux pont des amoureux où avaient été accrochés des centaines de cadenas.

La structure du pont menacée

L’information a rapidement circulé sur Twitter et de nombreux internautes ont réagi s’inquiétant de voir disparaître l’ensemble de «ces preuves d’amour» accrochées par les touristes et les Parisiens.

 

 

Car depuis plusieurs mois, certains élus de la capitale se font du souci pour le Pont des Arts. A l’image de Jean-Pierre Lecoq, maire (UMP) du 6e arrondissement, ils demandent qu’un «nettoyage» soit réalisé. La multiplication de ces «cadenas d’amour» commence en effet à peser si lourd, plus de 300 kg par mètre selon Le Monde, que le grillage s’affaisse sous leur poids. «Le danger, c’est qu’un jour il y ait un bout de parapet avec plusieurs kilos de cadenas qui tombe sur la tête des touristes sur une péniche, ça peut les blesser gravement, voire les tuer», s’alarmait l’élu l’an dernier.

Cette pratique a même suscité l’ire de deux New-yorkaises qui ont publié un post sur leur blog largement relayé.

Pas de volonté d’interdire cette pratique du côté de la Mairie

Du côté de la Mairie de Paris, on tient à rassurer les amoureux des cadenas. «Des équipes des services de la ville interviennent régulièrement pour enlever les garde-corps fragilisés. Ils sont juste remplacés et stockés dans un entrepôt.»

Et il n’est pas question pour la municipalité d’enlever tous ces verrous définitivement et d’interdire cette pratique chère aux amoureux même si ce dossier risque de rapidement se retrouver sur le bureau d'Anne Hidalgo.