Centre commercial. Le Qwartz, 165 magasins et une foule d'écrans, ouvre ce mercredi

SHOPPING Un nouveau temple du shopping ouvre ses portes ce mercredi en région parisienne. Qwartz, à Villeneuve-La Garenne, concentre 165 magasins et vous inonde d'écrans et de bornes tactiles…

Fabrice Pouliquen

— 

Pour tirer son épingle du jeu, Qwartz mise sur le numérique à l'image de sa Cité de l'e-commerce
Pour tirer son épingle du jeu, Qwartz mise sur le numérique à l'image de sa Cité de l'e-commerce — Fabrice Pouliquen/ 20Minutes

So Ouest à Levallois-Perret, Aéroville à Roissy, Beaugrennelle dans le 15e arrondissement… Ces dernières années, les grands centres commerciaux poussent comme des champignons en Ile-de-France. La liste s’allonge ce mercredi avec l’ouverture du centre commercial Qwartz à Villeneuve-La-Garenne, au croisement de l’A86 et des Quais de Seine. Une vraie ville dans la ville: 86.000m² de surface commerciale, 165 magasins, 3.000 places de parking, 1.500 emplois créés, 10 à 11 millions de visiteurs annuels espérés. Le tout pour 300 millions d’euros investis.

Pourtant, la fréquentation des centres commericaux est en baisse depuis 2011. «Nous étions à moins 1,7 % en 2013 en Île-de-France», précise Jean-Michel Silberstein, délégué général du Centre National des Centres Commerciaux (CNCC). Pas de quoi inquiéter Alain Taravella: «Les grands centres commerciaux marchent bien. La preuve, les marques investissent sans hésiter ces lieux. Nos 165 locaux commerciaux sont pleins dès l’ouverture.»

Un tandem inédit entre Marks & Spencer et Primark

Pour tirer son épingle du jeu dans un secteur hyperconcurrentiel, le Qwartz mise sur deux principaux magasins moteurs qui occuperont les extrémités de son centre commercial. D’un côté, un hypermarché Carrefour de 11.000 m² répartis sur deux niveaux. De l’autre côté, un tandem inédit, sur deux étages et 10.000 m², entre la grande surface anglaise Marks & Spencer et l’Irlandais Primark, spécialisé dans les vêtements à prix low-cost.

Entre ces deux attractions, les clients trouveront les grands classiques d’une galerie marchande. «L’offre est composée à 85 % de boutiques de prêt-à-porter, détaille Gilles Boissonnet, président du directoire d’Altarea Commerce. Nous avons aussi un panel de 25 restaurants, une offre qui manque dans les environs.» La liste des magasins est à consulter ici.

Des écrans partout

Mais le Qwartz ne mise pas seulement sur ses boutiques. Le centre commercial se veut aussi numérique, un concept qu’il martèle jusque dans son slogan: «le shopping connecté à vos envies». C’est vrai qu’au Qwartz, les écrans et bornes tactiles sont partout. Parfois, il s’agit de purs gadgets, à l’image de ce parcours numérique, composé de dix animations digitales et sensorielles installées dans les allées. Vous pourrez ainsi créer un graff grâce à une bombe digitale ou jouer de la musique rien qu’en bougeant…

Au Qwartz, le numérique se veut aussi une aide à l’achat. Le centre a ainsi sa Cité de l’e-commerce dans laquelle dix bornes interactives vous font accéder à des produits non présents dans le centre commercial. «Ceux du vendeur de meubles made.com et ceux d’Alice délice, spécialisé dans les ustensiles culinaires, précise Gilles Boissonnet. L’intérêt pour le client est alors de profiter de réductions spécifiques.»

Qwartz a même son application smartphone. «Si vous l’acceptez, elle vous géolocalise et vous donne des informations sur les magasins devant lesquels vous passez», poursuit Gilles Boissonnet. Tapez «je veux une robe rouge» et l’application vous indique aussi quels sont les magasins qui en proposent et quel est le stock disponible.»

À Carrefour, une application pour faire ses courses

Les boutiques aussi jouent cette carte digitale. L’expérience est même poussée à son extrême chez Carrefour. «L’hypermarché servira de test à de nouvelles expériences d’e-shopping», confie Eric Bourgeois, directeur exécutif des hypermarchés Carrefour. Des bornes interactives permettent de faire le plein de recettes, de personnaliser son tee-shirt ou sa coque de téléphone, d’être sûr d’avoir choisi la bonne cartouche d’imprimante et même de vous voir de dos lorsque vous essayiez des vêtements. N’oubliez pas votre smartphone!

L’hypermarché Au Quartz, l’hypermarché Carrefour teste de nouveaux services connectés. Comme cette borne qui permet de se glisser dans la peau d’un super-héros. — Fabrice Pouliquen/20Minutes