Un contrôle rigoureux de l'eau du robinet

©2006 20 minutes

— 

« Nitrates, plomb, chlore », la publicité Cristaline prétend « rétablir certaines vérités ». S'il est vrai que l'eau du robinet contient ces substances, elle reste rigoureusement contrôlée et conforme à la réglementation. Le chlore est indispensable pour lutter contre les germes et les champignons. S'il laisse souvent un goût, celui-ci peut être réduit par une mise en carafe et une réfrigération de l'eau du robinet. Les pesticides, provenant de la pollution en surface sont réels, mais « les bouteilles plastique en contiennent aussi du fait des plastifiants », explique Claude Danglot, médecin et ingénieur hydrologue (CGT). « Les deux eaux transmettent des bactéries, qui entraînent une résistance aux antibiotiques à long terme », précise-t-il.

L'eau du robinet à Paris n'est pas recommandée pour l'alimentation des nourrissons. Avec 20 à 25 microgrammes de nitrates par litre, son taux est supérieur aux recommandations sanitaires. L'Association française de sécurité sanitaire des aliments préconise en effet un taux inférieur à 15 mg/l. L'eau reste potable jusqu'à 50 mg/l.