Pollution de l’air: Christophe Najdovski (EELV) demande à Manuel Valls de prendre des «mesures d’urgence»

SANTE Alors que l’Ile-de-France connaît une alerte maximum aux particules, le candidat Europe écologie les Verts à la Mairie de Paris estime que l’Etat doit prendre ses responsabilités…

Jerome Comin

— 

La Tour Eiffel masquée par un nuage de pollution, le 11 mars 2014 à Paris
La Tour Eiffel masquée par un nuage de pollution, le 11 mars 2014 à Paris — Patrick Kovarik AFP

Cet épisode de pollution le rend vert de rage. Christophe Najdovski, candidat EELV à la Mairie de Paris, ne supporte plus «l’inaction» actuelle de la préfecture de police alors que la capitale connaît son 8e jour de pollution qui a atteint ce mercredi un niveau maximal.

Une double peine pour les Franciliens

Il a donc décidé d’interpeller Manuel Valls, ministre de l’Intérieur, pour «qu’il prenne des mesures d’urgence» à savoir: la gratuité des transports en commun, l’obligation pour les poids lourds de contourner l’Ile-de-France et de mettre en place la circulation alternée.

>> Pour savoir comment se protéger de la pollution, c’est par ici

«L’air en Ile-de-France est actuellement irrespirable et ses habitants sont victimes d’une double peine, s’insurge Christophe Najdovski lors de son passage à 20 Minutes ce mercredi. Cette pollution est dangereuse pour la santé et en plus on demande aux Parisiens de rester confinés chez eux. Il faut que l’Etat prenne ses responsabilités.»

Le candidat écologique estime aussi que ces mesures auraient déjà du être prises en décembre lors du précédent épisode de pollution et s’étonne du «mutisme» d’Anne Hidalgo, candidate PS à la Mairie de Paris, sur la question. Il en a aussi profité pour afficher son soutien à la plainte contre X déposée par deux associations lundi pour «mise en danger d’autrui» à la suite de ces épisodes successifs de pollution.