Un imam radical expulsé vers le Maroc

©2006 20 minutes

— 

Ahmed el-Fatmi, 62 ans, a été expulsé le 3 janvier vers le Maroc, a fait savoir la préfecture de l'Essonne hier. Le religieux était connu des autorités pour ses prêches radicaux dans une salle de prière de la cité de la Grande-Borne à Grigny. Depuis plus de dix ans, il s'était fait remarquer par ses propos contre les juifs, les femmes et les non-musulmans. Mais il s'était « calmé », selon une source proche du dossier, depuis que son recours devant le tribunal administratif avait été rejeté. Dans l'édition Essonne du Parisien d'hier, El-Fatmi se dit « persuadé qu'il s'agit d'un complot ». Son avocat a déposé un recours devant le Conseil d'Etat pour annuler l'expulsion.