Transports: La coupure totale du trafic pour des travaux en été va être validée

ILE-DE-FRANCE Le conseil du Stif doit valider ce mercredi l’interruption totale de la circulation des trains sur certains tronçons durant plusieurs semaines pour réaliser des travaux…

Jerome Comin

— 

Quai du RER A à la station Auber en 2009.
Quai du RER A à la station Auber en 2009. — SEBASTIEN ORTOLA/20 MINUTES

«C’est une optique risquée que nous avons prise de fermer des lignes pour ces travaux.» Comme l’avait annoncé dans les colones de 20 Minutes vendredi Jean-Paul Huchon, président du Syndicat des transports d’Ile-de-France (Stif), des coupures totales de plusieurs semaines pourront désormais intervenir sur le réseau de transports franciliens pour accélérer sa rénovation.

Automatisation du RER A


Le conseil du Stif, qui se réunit mercredi, devrait ainsi autoriser la RATP «à interrompre pendant la période estivale, entre 2015 et 2021, la circulation du RER A dans le tronçon central [qui comprend Paris] après concertation avec les élus et les représentants des usagers, afin de préparer un renouvellement des voies», précise la Région dans un communiqué. Ainsi, dès cet été pour les lignes J et L et dès 2015 pour le RER A, les circulations devraient être totalement interrompues durant quatre semaines.

«Cela supposera une bonne information des voyageurs et un système de remplacement impeccable de la part de la SNCF», détaillait vendredi Jean-Paul Huchon. Une demande visiblement entendue par la RATP, la SNCF et le RFF qui se se sont «engagés» à ce que «les gains de régularité et de ponctualité soient significatifs pour les voyageurs», «l’information des voyageurs avant et pendant les travaux soit une priorité» et «les transports de substitution durant les travaux soient les plus massifs possibles».

Autre gros dossier sur les rails qui devrait être voté par le Stif mercredi: «L’automatisation sur le tronçon central» du RER A qui devra «être opérationnel en 2019, après validation du prototype en 2016», détaille le communiqué. Cette automatisation consiste à assister le conducteur par un pilotage automatique. Par ailleurs, les travaux estivaux sur le RER C seront étendus.

Valérie Pécresse demande un plan Orsec


Des annonces qui sont loin de satisfaire Valérie Pécresse, présidente du groupe UMP à la région Ile-de-France. La députée des Yvelines a décidé de lancer mercredi matin une vaste opération de tractage dans 60 gares franciliennes afin de demander la mise en place d’un plan Orsec dans les transports. «L’année 2013 aura été une année noire pour les transports en Ile-de-France, précise l’UMP dans un communiqué. Aucune des lignes de RER (A, B, C, D, et même la E) et seules deux lignes de Transilien sur 8 ont rempli leurs objectifs de régularité. Alors que seuls 40km sur les 630 que compte le réseau RER ont été rénovés en dix ans sous la responsabilité du Stif présidé par Jean-Paul Huchon, il faut que les transports franciliens deviennent enfin une vraie priorité du Gouvernement et de la région.»

«Le Plan Orsec de Mme Pecresse est un coup de communication de sa part, vide de propositions concrètes, je trouve ça irrespectueux, a réagi Jean-Paul Huchon. Depuis 2008, la région et l’Etat sont engagés dans un plan de mobilisation sans précédent –et cela fait six ans que nous travaillons d’arrache pied à rattraper un retard de trente ans. Sur un sujet aussi important que les conditions de transports des voyageurs au quotidien… je revendique d’avoir su dépasser les clivages.»