Le phénomène des “bouletteux” a été trop longtemps négligé.

© 20 minutes

— 

Un policier de l’office des stupéfiants s’inquiète de la multiplication d’avaleurs de cocaïne à Roissy. De plus en plus de trafiquants font passer la drogue en boulettes dans leur estomac. 87 kg ont été saisis l’an dernier, contre 20 en 2001.