Un Resto du coeur entre en campagne

©2006 20 minutes

— 

« Le premier jour, la moitié des personnes qui ont poussé la grille étaient en larmes. Puis, elles sont ressorties avec la banane », se souvient Patricia Guay. C'est grâce à elle qu'une antenne des Restaurants du coeur a ouvert la semaine dernière dans sa ville, à Houdan (Yvelines). Installé dans un petit pavillon retiré au milieu des champs, c'est le premier centre en milieu rural. Il faut pousser un portillon et descendre un petit chemin boueux pour atteindre le local. A l'intérieur, grosses polaires, café brûlant et poignées de main chaleureuses. En une semaine, une douzaine de familles sont déjà venues chercher des denrées alimentaires, pain, viande, pâtes, salades, mais aussi fleurs, papier cadeau pour Noël, et un brin de compagnie.

« Ce sont surtout des femmes seules avec enfants, des retraités et des ouvriers agricoles qui habitent les villages voisins. Ils ont trimé toute leur vie, souvent sans être déclarés, alors ils ne touchent aucune retraite. Mais on ne voit pas de sans-abri ni d'étrangers, comme à Paris », précise Patricia. Pour la plupart des bénéficiaires, c'est la première fois qu'ils demandent de l'aide pour nourrir leur famille. Alors ils arrivent le coeur lourd. Un peu confus. Ou en pleurant. Comme Corinne, une jolie femme de 38 ans, mère de deux enfants. « La première fois, je n'étais pas fière. On se dit qu'on est arrivé bien bas. » Avec sa copine Anne-Marie, elles se débrouillent pour venir une ou deux fois par semaine jusqu'au pavillon. Elles n'ont pas toujours assez d'argent pour mettre de l'essence dans la voiture, alors elles se font déposer. Et les bénévoles les mettent à l'aise. Avec un croissant en guise d'accueil, des rires un peu forcés et des tapes dans le dos. Comme pour masquer l'émotion, pourtant palpable. « A la campagne, la misère et la solitude sont cachées. Mais elles existent. Ces gens sont nos voisins », explique Nathalie, une des quinze bénévoles qui a répondu présent dès qu'elle a vu l'annonce de l'ouverture du centre. Sur le pas de la porte, Corinne se confie. « On pense être seuls dans ce cas. Et ici, on se rend compte que malgré les maisons cossues d'Houdan, la pauvreté existe. » Son sac de provisions sous le bras, la jeune mère s'en va. Souriante, mais gênée.

Laure de Charette

Cette antenne des Restos du coeur est ouverte le mardi de 14 h à 16 h et le vendredi de 9 h 30 à 12 h. Elle est située au 20, rue Saint-Mathieu à Houdan (Yvelines). Tél. : 01 30 59 72 66.