Les voleurs de tapisseries interpellés

©2006 20 minutes

— 

Deux suspects dans l'affaire du vol des tapisseries de la manufacture des Gobelins ont été interpellés lundi soir. Il s'agit d'un des employés des Ateliers Bobin de Boissy-Saint-Léger (Val-de-Marne) où les trois tapisseries étaient en restauration, et d'un de ses proches, chez qui elles ont été retrouvées, à Epinay-sur-Seine en Seine-Saint-Denis.

Ces oeuvres de Rouget, Vincent et Lebrun avaient été dérobées dans la nuit du 7 au 8 novembre dernier, dans les locaux des Ateliers Bobin. D'une valeur de près de 550 000 e, elles appartiennent au Mobilier national et proviennent de l'ambassade de France à Ankara (Turquie).