Extension des "policiers référents"

— 

 Le conseil général des Hauts-de-Seine, présidé par le

mini
stre de l’Intérieur Nicolas Sarkozy, compte introduire dans trente-deux autres collèges du département des « policiers référents », chars de faire de la prévention et d’intervenir en cas d’incident. Le dispositif, lancé en mars dernier dans douze collèges, est jugé « très positif » par Isabelle Balkany, vice présidente (UMP) du conseil général chargée de l’Education, qui se réfère à un rapport de l’inspection académique : «Les policiers sont intervenus pour trente actions de prévention [violence, toxicomanie, sécurité routre, racket]en trois mois, ont fait cinquante-huit rappels au règlement et ont enregistré neuf plaintes, dont une pour agression d’enseignant. » Isabelle Balkany assure également que l’arrivée de ces policiers ne se fait « que sur la base du volontariat », à la demande du principal des collèges. Mais pour l’opposition, les principaux sont soumis à des pressions de leur ministère. Ils seraient « sommés
d’o
M.G.
béir», selon Pascal Buchet, conseiller général PS.