Premier accident pour le T3

©2006 20 minutes

— 

 
  — no credit

Les accidents sur le tramway des maréchaux Sud, la RATP « s'y attend » depuis que les essais à blanc des engins ont commencé au début de l'automne. Le premier incident a eu lieu jeudi dernier. Vers 16 h, une femme enceinte a été heurtée par un tram au niveau de la porte de Choisy (13e). Elle téléphonait en traversant, quand son épaule a percuté la porte latérale de l'engin. « Elle n'a pas entendu le klaxon, elle n'était pas très attentive », commente la RATP. La jeune femme a subi un examen médical et est sortie aussitôt de l'hôpital. « Plus de peur que de mal », pour la Régie.

Mais hier, les piétons ne semblaient pas très rassurés. Trois semaines avant la mise en service du T3, prévue le 16 décembre, les trams tournent à blanc et les riverains tentent de se familiariser avec la signalétique de la ligne. Un bonhomme rouge, souligné d'un « stop » clignotant, a été planté de chaque côté des rails pour prévenir les passants. Avec une efficacité toute relative. Au niveau de la porte d'Italie, les piétons se font systématiquement rappeler à l'ordre par les conducteurs, qui usent de leur gong presque en continu. « Je ne l'ai pas vu, je me suis fié au bonhomme de la file des voitures, qui lui est vert », explique Mehdi, 34 ans.

Les piétons ne sont pas habitués à franchir la rue en trois temps. Bernard, un conducteur qui effectuait des essais hier, est inquiet. « Ils ne font pas attention et traversent en diagonale, ou à des endroits qui ne sont pas prévus pour ça. Espérons qu'ils se disciplinent pour l'ouverture de la ligne. »

Magali Gruet