St-Marcel : l'UMP embraye

©2006 20 minutes

— 

L'opposition parisienne s'est dépêchée de monter au créneau hier, après la mort d'une femme de 27 ans fauchée par une voiture alors qu'elle traversait le boulevard Saint-Marcel (5e), le 8 novembre. Lundi, son mari a annoncé qu'il comptait porter plainte contre la Mairie de Paris, estimant que les aménagements réalisés par la Ville sur cet axe étaient responsables de l'accident. Hier, Jean-Pierre Lecoq, maire (UMP) du 6e, en a profité pour dénoncer les « très nombreux accidents » qui se sont produits sur cet axe. Il pointe le manque de « transparence » de la préfecture de police concernant l'examen des causes de ces accidents et souhaite que ses conclusions soient rendues publiques. La Mairie a redit hier que « cet accident ne semble pas lié aux aménagements réalisés sur place, mais au non-respect des règles de circulation, la femme ayant traversé en dehors des clous ».