La TNT régionale aiguise les appétits

©2006 20 minutes

— 

 
  — no credit

L'appel à candidature du CSA pour l'attribution de quatre fréquences de télévision numérique terrestre (TNT) en Ile-de-France a été entendu. Lundi soir, jour de clôture de la procédure, le conseil comptabilisait vingt-deux dossiers de prétendants. Une liste provisoire, car certains peuvent encore arriver par courrier. Les gros bonnets attendus n'ont pas manqué le rendez-vous, comme l'association TF1-La Poste, et son projet C22, la chaîne francilienne. France Soir propose sobrement sa France Soir TV. BFM TV veut créer une antenne régionale, tout comme Equidia, qui souhaite retransmettre ses courses en journée, ou le groupe Hersant, dont la chaîne s'appellerait Côté Seine.

Mais certaines candidatures semblent plus fantaisistes, au point que le CSA « va devoir étudier les dossiers pour savoir qui se cache derrière », indiquait hier une responsable. Ainsi, Petal TV serait piloté par « des collectivités locales », T1K par « quatre personnes physiques ». Le CSA espère « y voir plus clair dans une semaine ».

M. Gruet

Le Conseil supérieur de l'audiovisuel (CSA) va sélectionner les dossiers « recevables » la semaine prochaine. Il auditionnera les candidats en février prochain, rendra sa présélection fin mars, et délivrera ses autorisations en mai. Début de la diffusion fin 2007.