Le ticket de métro est dans le portable

©2006 20 minutes

— 

Et dire que le téléphone ne servait jadis qu'à communiquer... Aujourd'hui, il prend des photos. Et demain, il pourrait permettre d'emprunter les transports en commun. Le Pass Navigo, qui remplace actuellement la Carte orange, pourrait bientôt se révéler obsolète. Cette semaine, en collaboration avec la RATP et la SNCF, Bouygues Telecom lance en effet une expérimentation qui vise à faire du téléphone mobile un titre de transport.

Le concept est simple. Il suffira de positionner le téléphone à quelques centimètres d'une borne pour valider son ticket de métro virtuel. « Cela évitera d'avoir à chercher dans son sac. » On pourra surtout recharger son titre de transport n'importe où, dans le métro ou sous la couette, sans avoir à faire la queue.

Dès cette semaine, une centaine d'usagers testent un prototype. « Mais il faut travailler pour que le téléphone à acheter soit d'un prix abordable », explique-t-on chez Bouygues. A l'issue de quelques mois de vérifications pour s'assurer que le système fonctionne partout, les usagers testeurs seront sondés. Le dispositif pourrait être généralisé en 2008.

Au-delà du gadget, l'opérateur explique qu'il s'agit d'un premier pas vers la transformation du téléphone en portefeuille. Comme cela se dessine au Japon. « Un jour, le terminal permettra de payer son parking ou de télécharger un single dans un magasin. Il remplacera toutes les cartes à puces. » Et son utilisation comme titre de transport paraîtra bien vieillotte.

Michaël Hajdenberg

Un des principaux problèmes techniques rencontrés par l'opérateur téléphonique consiste à faire fonctionner le système si le téléphone est éteint ou si sa batterie est déchargée.