Mobilisation gagnante pour les sans-papiers de Modeluxe

©2006 20 minutes

— 

Les salariés sans papiers de la blanchisserie Modeluxe ont finalement obtenu gain de cause. En attente de papiers depuis deux ans, ils avaient subitement appris leur licenciement à la fin du mois de septembre. Ils travaillaient dans l'entreprise, située à Chilly-Mazarin (Essonne), souvent depuis des années et dans des conditions particulièrement pénibles, liées à leur statut.

Mais la mobilisation a payé. C'est toute l'usine qui a d'abord fait grève pour les soutenir, accusant la société de « se servir de leur statut pour réaliser un plan social ». Puis les syndicats ont médiatisé leur cause, notamment la CGT, estimant que l'entreprise connaissait leur statut dès leur embauche et qu'elle ne pouvait reprocher à ses employés de lui avoir caché. La CGT a aussi rappelé que pendant toutes ces années, ces employés avaient cotisé à la Sécurité sociale et payé leurs impôts. Parallèlement, ils ont subi les brimades de leurs employeurs.

Lundi, comme le révèle le journal Le Monde, la préfecture de l'Essonne a donc finalement accepté de régulariser les dix-huit sans-papiers licenciés.