La RATP s'affiche contre les incivilités dans le métro

©2006 20 minutes

— 

 
  — no credit

L'enfer, c'est les autres... La RATP vient de lancer une campagne d'affichage destinée à promouvoir le respect mutuel dans les transports publics. Coproduite par l'agence Human to Human, cette opération s'achèvera d'ici à la fin décembre.

Les incivilités, les usagers de la RATP connaissent bien. Des strapontins occupés aux heures de pointe aux coups de sacs à dos, elles sont monnaie courante. En tête de liste figurent les conversations bruyantes au téléphone. Aloïs, 18 ans, étudiant en médecine, le souligne : « Certains en font profiter tout l'entourage. Il faut ajouter à cela le développement des sonneries polyphoniques. L'utilisation massive de ces nouvelles technologies n'a pas eu pour incidence de ménager nos tympans. » Sans compter que, désormais, les téléphones permettent d'écouter de la musique. Il est alors facile de succomber à la tentation d'imposer « un concert » à autrui...

Autre rituel : la mêlée générale aux portes d'entrée des métros. « Il est fréquent de voir des gens monter en empêchant les autres de descendre », déplore Antoine, 30 ans, ingénieur dans les énergies renouvelables. Depuis quarante ans, Chantal, septuagénaire retraitée, emprunte les transports en commun. Sans nécessairement trouver une place assise... Mais elle n'a pas observé d'évolution dans les comportements. « On est devenu plus anonyme. Le stress et la fatigue ont gagné du terrain. Ils se lisent aujourd'hui davantage sur les visages », remarque-t-elle. Le fameux métro-boulot-dodo.

J.-B. Ferrière

Les usagers et les agents de la RATP sont invités à s'exprimer sur www.objectif-respect.org