Paris chute dans le classement mondial des «villes amies des vélos»

J. C.

— 

Un avertissement au rayon des vélos. Selon l’édition 2013 du Copenhagenize index, qui établit un classement mondial «des villes amies des vélos», la capitale française passe de la 7e place en 2011 à la 14e cette année. Elle se trouve désormais devancée par Bordeaux (4e) et Nantes (5e) dans ce classement dominé par Amsterdam (Pays-Bas).

Car si les responsables de cette étude louent «le système de vélos en libre-service», «les zones limitées à 30 km/h» et «la fermeture des voies sur berges» aux voitures, ajoutant que «si chaque ville avait une vision politique comme Paris […] le monde serait un meilleur endroit [pour les cyclistes]», certains points doivent rapidement être améliorés. Ainsi, le Copenhagenize index estime que la municipalité doit créer «plus de pistes cyclables protégées», «améliorer la maintenance des Vélib» et augmenter le «nombre de stations dans les centres de transports et dans les quartiers populaires de la vie nocturne».