Le gynécologue soupçonné de viol a été radié

— 

Le gynécologue André Hazout, accusé de viols par plusieurs patientes, a été radié de l'ordre des médecins le 14 mars, a révélé mercredi lefigaro.fr. La première plainte contre cet homme a été déposée en 2005. Pourtant, les premiers témoignages d'attouchements sexuels de différentes patientes datent des années 1980. Des actes déjà prescrits. Certaines plaignantes critiquent d'ailleurs la réaction très lente de l'ordre des médecins, alerté depuis des années. Ces agressions sexuelles auraient eu lieu à la fameuse clinique parisienne de la Muette dans le 16e arrondissement et à son cabinet du 17e. Selon les victimes, le praticien à la pointe de la procréation assistée profitait de son statut de «sauveur». Le docteur, placé en garde à vue en 2007, ne reconnaissait que des relations sexuelles librement consenties avec deux patientes. La saga judiciaire est d'ailleurs loin d'être terminée pour André Hazout, 70 ans, puisque l'affaire sera portée devant la cour d'assises en février 2014.